Travailler dans la presse enfant

presse enfantPour Isabelle Bouillot, journaliste de la presse enfant et responsable de la rédaction de GEO ADO, deux missions en une seule : «les intéresser et les faire rire». En trois questions, elle nous confie les ficelles de l’écriture pour jeunes au travers de ce nouveau magazine au concept original : tout est testé par les principaux intéressés !

Depuis novembre 2001, vous prépariez en grand secret le lancement de GEO Ado. Pourquoi tant de mystères ? J’avais l’idée de faire un magazine pour adolescents et l’équipe de GEO, une déclinaison junior. Nous avons donc mis nos talents en commun pour créer un mensuel au concept novateur. Cinquante jeunes de 10 à 15 ans ont travaillé sur le premier numéro. Tout y est passé : le fond, la forme, la critique. Nous avons pu nous rendre compte qu’ils sont très critiques et soucieux du détail. Nous voulions une forte interactivité en leur ouvrant les pages du magazine et nous avons été servis ! Il faut les étonner, qu’ils soient submergés par les images, que les photos soient placées dans un contexte inédit. Ce doit être un magazine de découverte.

ela exige une écriture particulière ? Effectivement. Ce pari impose que l’écrit soit différent. Il faut que ce soit avant tout ludique. On n’écrit pas pour des enfants et des adolescents de la même façon que pour des adultes. Il faut expliciter les chiffres, couper le texte de phrases ludiques. L’écriture doit être plus précise, mieux architecturée. Il faut ce que j’appelle des «plages de respiration». Le texte doit donc être extrêmement construit : des phrases de récréation pour les faire rire ou sourire, des anecdotes. Il ne faut pas se faire de fausses idées. Ce n’est pas parce que l’on écrit à des adolescents que c’est plus facile, bien au contraire.

Quel est la meilleure approche pour aborder une rédaction comme la vôtre ? Avant tout, bien potasser le magazine, qui présente plusieurs entrées, pour bien le comprendre. Pour l’instant, nous avons reçu suffisamment de candidatures. Nous répondons avant tout aux jeunes qui nous écrivent pour participer à la création des prochains numéros, c’est notre priorité. Nous avons une rubrique «Infos presse» (ndlr: revue de presse étrangère concernant l’actualité des enfants) qui est parfois difficile à construire. Nous sommes donc surtout à la recherche de correspondants extérieurs.

Contacts: GEO ADO. Prochain numéro le 2 octobre 2002. Mensuel Prisma Presse geoago@prisma-presse.com
Tél. : 01 56 99 60 00
Fax : 01 56 99 62 90
43-45, avenue de Clichy 75850 Paris Cedex 17

Laisser un commentaire