Blog Figra : Travail dans l’ombre: une caméra au coeur du conflit ivoirien

 Nigel Walker - Photo : Maité Pouleur2002. Pour son premier voyage en Afrique, Nigel Walker ne choisit pas la facilité: il se rend au coeur de la Côte d’Ivoire. Le pays est alors en pleine guerre civile. Au gouvernement de Bagbo s’opposent les rebelles du nord, tandis que Charles Blé Goudé, à la tête d’un mouvement paramilitaire soutenu par le gouvernement, manipule la jeunesse. Le jeune caméraman anglais va passer six mois dans le pays et produire « Travail dans l’ombre », un documentaire qui apporte des éclaircissements à ce conflit plein de ressorts.

Nigel Walker, pourquoi avez-vous choisi de tourner ce sujet?
Ce qui m’a attiré en Côte d’Ivoire, c’est le manque d’informations à propos de ce pays. Les informations que je trouvais parlaient d’un conflit religieux entre musulmans et chrétiens. Mes recherches m’ont montré que c’était incorrect et j’ai trouvé ça irresponsable et dangereux de la part des journalistes de transmettre ces informations.

J’ai travaillé en Israël, en Palestine et en Afghanistan, je sais comme la manipulation des images peut être dangereuse. C’est pour ça que j’ai voulu partir en Côte d’Ivoire, pour montrer comment et pourquoi les choses se passent. Lire plus sur le blog du Figra

Laisser un commentaire