Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Secret des sources baffoué

altAlors que le Sénat belge devait voter cet après-midi une loi sur la protection du secret des sources autorisant les journalistes à taire leurs souces, on a appris cette semaine que la journaliste Ann De Graaf (De Morgen) a été mise sur écoute par la police pour identifier un de ses informateurs policier.

Grâce à cet informateur, la journaliste avait publié un scoop sur une attaque terroriste qui avait déjà été démantelée par la police. Afin de trouver « la taupe », la police a décidé de mettre la journaliste sur écoute. L'AGJPB envisage de porter ce dossier devant la Cour européenne des droits de l'Homme.

 
Contact :
Tél. : +32.(0)2.235.22.81
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Web : www.rsf.org