Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Figra : un autre regard sur le festival

Photo : Maite PouleurChaque année au FIGRA, le jury jeune décerne son propre prix aux films en compétition. A côtés des réalisateurs et autres spécialistes du documentaire qui composent le « grand » jury, c’est un autre regard que ces jeunes apportent au grand reportage : neuf et non professionnel, mais toujours terriblement sincère.

Ils sont dix, de 16 à 21 ans, venant des quatre coins de la région Nord-Pas de Calais. Lycéens ou apprentis, le jury jeune du FIGRA assiste chaque jour à la programmation officielle du festival dans le but de décerner le film qui les a marqués le plus : « Cela dépend de la sensibilité de chacun » déclare Sibylle Ricour (Lycée Saint Paul de Lille). « C’est le sujet du documentaire qui fait la différence. On réagit surtout sur des coups de cœur ». Lucie Reiss (Lycée Kernanec Marcq en Baroeul) ajoute : « On évolue pendant ce festival. On change d’attitude, de manière de voir les films. Aujourd’hui, on n’a plus le même regard sur ce type de réalisation. »



Public peu habitué à regarder du documentaire, les jeunes du jury avouent sans complexe être novices en la matière, mais le FIGRA est aussi, pour eux, l’occasion d’aller au-delà de leur réalité télévisuelle quotidienne : « J’ai vu ici des documentaires que je n’aurais jamais regardé à la télévision. » déclare Thierry Therouanne (Lycée Woillez de Montreuil sur Mer). Ils sont tous intéressants et abordables. Même si cela reste quand même une question de concentration. »

Après le visionnage des six films par jour, le jury jeune se retire pour délibérer en fin de journée, épaulé par Malik HABI : « Mon but est de les encadrer et de susciter le débat. Chaque soir, chacun donne son opinion sur les films vus. Je les oblige à donner trois raisons pour lesquelles ils ont appréciés ou non le film. Ensuite, après les discussions, ils retiennent deux films sur les six. Et ainsi de suite jusqu’à désignation du vainqueur. »

Pour ce jury hétérogène, il y aura donc un avant et un après FIGRA. Un nouveau regard sur le documentaire, plus critique et passionné. Reste encore à ces jurés du moment de déterminer leur film pour cette 15e édition. Verdict samedi lors de la proclamation des résultats.

 

Denis Toune  

Mots-clés: figra,