Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Les quotidiens n'ont pas pris une ride

altVingt-cinq ans après une première étude, les lecteurs de la presse belge ont été passés au scanner. 

Les Belges lisent autant la « PQ » mais différemment. Les études sur la presse quotidienne belge ne manquent pas. Mais, pour l'essentiel, elles sont quantitatives : on sait combien de personnes achètent quotidiennement un journal et le nombre de lecteurs touchés. Mais qui sont ces lecteurs ? Que lisent-ils ? Où, comment et combien de temps ?

 

Pour répondre à ces questions plus qualitatives, l'Union des journaux belges (UJB) avait mené en 1980 une enquête sur les comportements de lecture des quotidiens belges. Vingt-cinq ans... Une éternité pour un média qui a subi d'importants changements, tant sur le fond que sur la forme, et une concurrence toujours plus forte des autres médias (dont l'arrivée en force d'Internet).

A l'initiative des deux régies publicitaires de la presse quotidienne (Scripta et Full Page), une étude qualitative comparable à celle menée à l'UJB a été effectuée du 6 septembre au 2 octobre dernier auprès de 8 801 lecteurs. Interrogées par Internet, ces personnes ont été soumises à un vaste questionnaire sur leurs habitudes de consommation de la presse quotidienne...

Lire la suite sur le site de notre partenaire Lalibre.be