Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Débat : docs et télévision sous haute tension ?

altLes premiers nourrissent la seconde mais ne souhaitent pas être happés par elle. Histoire d'une relation d'amour-haine qui produit  de beaux fruits tout de même. Suivent les points de vue contrastés de la RTBF, de la VRT et d'Arte-France.

 

Profitant du cadre offert par le « Panorama 2005 du cinéma documentaire belge », le Fonds Henri Storck organisait, lundi soir, un débat visant à confronter le documentaire du réel aux chaînes le diffusant. Rassemblés autour de Kathleen de Béthune (du Centre de l'audiovisuel à Bruxelles, CBA) : Pierrette Ominetti, directrice adjointe de l'unité documentaire pour Arte-France ; Daniel Brouyère, directeur de l'unité Documentaire, Magazine et Jeunesse (RTBF) et Paul Pauwels, directeur des programmes pour Canvas (VRT). S'en est suivie une discussion au cours de laquelle points communs et divergences notables n'ont pas manqué de sauter aux yeux de la profession assemblée... Lire la suite sur le site de notre partenaire Lalibre.be