Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Faites une copie de votre carte de presse pour soutenir Denis Robert

Faites une copie de votre carte de presse pour soutenir Denis RobertLe comité de soutien à Denis Robert lance un appel aux journalistes. Car une chose nous manque : un soutien franc, massif et protecteur de la communauté journalistique dans son ensemble.

En 2006, nous étions une dizaine de potes à nous dire :
Ce qui arrive à Denis est incroyable et inadmissible !
Nous étions alors en pleine guerre entre Sarkozy et de Villepin, le livre de Denis Robert sur l'affaire Clearstream venait d'être interdit à la vente dans un silence assourdissant. Il nous est alors apparu que si nous l'abandonnions à la tourmente médiatique et à ses tracas judiciaires il allait se faire laminer.
Depuis, le Comité de soutien que nous avons créé en novembre 2006 a :

1- Créé son blog : http://lesoutien.blogspot.com
2- Communiqué autant que possible sur les ennuis qui s'accumulent sur Denis Robert.
3- Vendu sur Internet des Tee shirts, des dessins originaux offerts par des amis, des bouquins, du vin... (sa cuvée spéciale - voir sur le blog...)
4- Organisé des concerts (1 000 personnes à la Cigale) des forums, des conférences de presse, envoyé des communiqués...
Le comité a récolté près de 40 000 euros dont les trois quarts ont déjà été dépensés en frais d'avocats et en amendes.

{{ ads }}Cela permet de donner un peu d'oxygène à Denis mais aussi de mieux résister face aux 28 procédures au pénal et au civil toujours en cours contre lui en France, en Belgique et au Luxembourg, émanant principalement de Clearstream et du groupe Fortis via sa filiale la Banque générale du Luxembourg.
Malgré tout l'avenir reste sombre avec sa mise en examen à Paris pour recel de vol et d'abus de confiance et son passage imminent en correctionnel pour injures et diffamation à Luxembourg où l'on cherche vraiment à lui faire payer son attitude...
Denis Robert n'est pas seul. Il a des amis de tous bords, de tout milieu. Le mouvement qui s'est créé autour de son cas le dépasse, nous dépasse aussi bien sûr. Notre blog a déjà reçu plus de 40 000 visiteurs. Près de 1000 personnes nous ont écrit et envoyé de l'argent.

Une chose pourtant nous manque :
Un soutien franc, massif et protecteur de la communauté journalistique dans son ensemble.

Denis n'a peut-être plus de carte de presse depuis son départ de Libération en juillet 1995, mais comment ne pas convenir que ses livres et ses films, en produisant une information sourcée et originale, nous ont aidé à mieux comprendre le monde caché de l'hyper finance ?
Nous pensons que le soutenir revient pour tout journaliste, tout écrivain ou éditeur à se protéger lui-même de ce qui pourrait arriver très vite à d'autres...
Qui est à l'abri d'une mise en examen ou de plaintes à répétition dès qu'un sujet sensible est abordé ou qu'une puissance financière est mise en cause ?
Voilà pourquoi nous interpellons aujourd'hui l'ensemble des journalistes quel que soit leur domaine d'activité.
Soutenir Denis Robert, c'est organiser un cordon sanitaire autour de ceux dont le métier est d'informer et montrer que les journalistes savent aussi se mobiliser et résister aux pressions qui s'intensifient pour contrôler l'information.

Envoyez-nous une photo de votre carte de presse que nous mettrons en ligne sur notre blog :
JE SOUTIENS.webloc
Ou une photocopie à ce numéro de fax :
03 83 28 11 89

Faites circuler ce communiqué à l'ensemble de vos amis confrères et consoeurs, journalistes français et étrangers.
Les écrivains qui n'auraient pas de carte de presse mais qui se sentiraient concernés peuvent nous faire parvenir
une copie de leur carte professionnelle type SACD.


Plus d'infos:
Rémi MalinGrëy au 06 86 59 46 10

[Communiqué du comité de soutien à Denis Robert]