Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Les outils du journaliste : NisusWriter Pro 

Nisus WriterTout journaliste ou auteur qui se respecte est constamment à la recherche des meilleurs outils pour travailler. Ici, l’outil principal du rédacteur, pour user d’un terme générique qui conviendra au plus grand nombre, reste le traitement de texte. 

Certains sont adeptes du minimalisme, d’autres trouvent leur confort dans un logiciel doté d’un maximum de fonctions, quitte à utiliser seulement quelques-unes d’entre elles. 

Vous me direz Word (de Microsoft) est employé sans doute par 99% de la planète et dans ces conditions à quoi bon se tourner vers un autre logiciel. Sauf que Word, même si tout le monde ou presque en possède une version sur son disque dur, n’est peut-être pas le meilleur traitement de texte qui soit. 

Sur Macintosh, on peut considérer que le meilleur traitement de texte - avis personnel bien sûr - disponible pour un journaliste est Nisus Writer. Ce traitement de texte est présent sur Mac depuis plus de quinze ans (je l’utilisais déjà sur un Mac Plus) et il a toujours été unanimement salué pour ses qualités. 

Aujourd’hui Nisus Writer se décline en deux versions : Express et Pro. 

L’interface utilisateur est la même sur les deux versions. Sa force et sa simplicité d’utilisation résident dans la présence d’une palette escamotable qui contient quasiment toutes les fonctions disponibles (il est possible de la paramétrer à sa convenance). 

On peut ainsi afficher et suivre en permanence le nombre de signes d’un texte tout au long de sa rédaction. Un atout très intéressant qui permet de voir en temps réel l’évolution du volume d’un article. On vous commande un article qui devra faire 2000 ou 3600 signes… ou bien on vous dit «rédiges-moi une brève pour compléter ton papier, mais attention tu ne dois pas dépasser 550 signes !». Avec Nisus, nul besoin d’appeler toutes les dix minutes une fonction statistique pour savoir où l’on en est. C’est une fonction très utile en particulier pour un journaliste débutant. 

Autre avantage : sa légèreté  et sa facilité d’utilisation. Inutile de posséder une configuration richement dotée en mémoire vive ni disposant d’un microprocesseur ultrarapide. De fait, il fonctionne parfaitement sur un ordinateur portable déjà ancien. 

La version Pro dispose de fonctions comme l’index, le glossaire, la table des matières, les références croisées, les commentaires, etc. En clair, Nisus pourra aussi être utilisé pour écrire un livre ou tout autre document dépassant plusieurs centaines de pages et demandant la présence de fonctions avancées. 

On peut sauvegarder ses fichiers sous plusieurs formats. Je n’ai jamais eu le moindre problème pour envoyer mes articles ou mes manuscrits aux journaux ou éditeurs avec lesquels je collabore régulièrement. 

Certes on me rétorquera qu’il n’est disponible que sous environnement Mac. Je reconnais que les adeptes de PC ne pourront pas utiliser cette merveille. 

 

Eric Nicolier
Journaliste indépendant et auteur

Mots-clés: NisusWriter Pro