Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Le FIGRA étend sa portée jusqu'en Pologne

Camera ObscuraLe FIGRA n'est pas un festival franco-français. Non content de projeter des documentaires de tous les continents, le festival s'associe également à un festival polonais, Camera Obscura. Ce festival aura lieu à Bydgoszcz en courant octobre. Rencontre avec une des organisatrices, Danuta Milewska.


Vous êtes partenaire du FIGRA. Pourquoi ce partenariat ?
Le festival Camera Obscura se passe à Bydgoszcz depuis 15 ans et est un partenaire de très longue date du FIGRA. Il y a souvent des présidents du jury du FIGRA qui viennent à notre festival.
Ce partenariat avec le FIGRA est pour nous important car il permet de souligner le travail des reporters et de présenter leurs travaux au FIGRA mais aussi en Pologne. Cela permet de créer des ponts entre les deux pays et les deux festivals.

Pourquoi un festival alors que la plupart des documentaires sont diffusés à la télévision ?
Voir un reportage à la télévision, ce n'est pas la même chose. Un documentaire projeté sur un grand écran permet une tout autre dimension. Cela permet en outre l'échange, le débat et laisse place à l'émotion du public. Et tout cela justifie un festival.

Pratiquement, ce festival ?
Le festival a lieu en Pologne du 21 au 24 octobre. Nous allons projeter une sélection d'une trentaine de films. Une sélection qui se base sur plus de 200 films que nous aurons visionnés !
Il est également important de savoir que depuis trois ans, notre festival a un vrai caractère international. Une obligation pour qu'un film soit projeté à notre festival est qu'il doit être sous-titré en anglais.
Pour notre public polonais, les films sont également doublés en polonais et le public dispose d'écouteurs pour regarder et écouter en polonais les documentaires.

Peut-on encore proposer un documentaire ?
Tout à fait. Nous lançons un appel à tous les réalisateurs de tous les continents. Ils peuvent proposer leurs reportages jusqu'au milieu du mois de septembre. Les conditions de participation sont détaillées sur notre site. Nous ne mettons pas de conditions de genre ou de thèmes : tous les sujets sont acceptés.

Vous organisez également des ateliers d'apprentissage au documentaire en dehors du festival. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Caméra Obscura ce n'est pas qu'un festival programmé une fois par an. Nous essayons de réaliser des événements et des animations tout au long de l'année autour du thème du documentaire.
Nous avons, par exemple, des groupes de discussion sur les documentaires qui se réunissent chaque mois en Pologne.
Nous organisons chaque année une école d'été destinée aux jeunes entre 15 et 30 ans qui sont intéressés par le documentaire. Pendant une semaine, des professionnels du reportage vont enseigner à ces jeunes les techniques de base du reportage télévisé.
Cette « summer school » est également une rencontre internationale de jeunes car nous y accueillons des stagiaires de nombreux pays. Cette année, l'école d'été devrait se tenir en Grèce.
Le meilleur reportage réalisé durant l'été par les jeunes sera également projeté durant le festival.

 

Plus d'informations :
www.cameraobscura.pl

Mots-clés: figra,, Camera Obscura