Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L'agence de photos Naturimages se rapproche des journalistes

Naturimages propose depuis près de dix ans des illustrations et des photographies sur le thème de l'environnement. En 2009, cette agence française a décidé d'internationaliser son marché et de se rapprocher des journalistes. Rencontre avec un des créateurs de l'agence, Alexandre Cuomo.

Alexandre Cuomo, pouvez-vous nous présenter rapidement Naturimages ? Son histoire et son évolution dans le temps ?
Naturimages est une agence spécialisée dans les sujets Nature/Environnement  faune, flore, paysages  avec comme fil conducteur la volonté de présenter les relations existant entre l'Homme et sa Terre. Que cela soit en positif comme, hélas, en négatif. Sous ce volet, on retrouve de nombreuses images conceptuelles, de terroirs (tous continents). Nos images couvrent des champs allant de la microscopie, à l'astronomie, en passant par un grand nombre de régions du monde.
D'abord une association éponyme de photographes, Naturimages a été créée il y a près de dix ans ! Et c'est la somme de l'ensemble des connaissances et des acquis de l'association qui a permis le démarrage de l'agence. Mais cette agence, c'est également le reflet de la passion de ses créateurs, dont je fais partie. Aujourd'hui Naturimages c'est plus de 350 photographes et plus de 200.000 images.

Quel est votre modèle financier et qui sont vos clients ?
L'agence est dite « de droit gérés » : chaque photographe signe un contrat de cession de droit. L'agence vend alors l'usage de chaque image ou reportage. Nos clients principaux sont issus de la presse, l'édition, et, de plus en plus, de la communication et de la publicité.

Naturimages souhaite se rapprocher des journalistesUn rapprochement avec les journalistes

Vous tentez de créer des synergies avec les journalistes. Pouvez-vous en dire plus ?
C'est l'un de nos objectifs pour cette année. Nous sommes partis d'un constat simple : il est difficile de lier « iconographie » et « papier » sans un travail de fond. L'agence se pose alors comme un relais entre journalistes et images comme suit.

1) Chaque journaliste peut nous faire part de ses attentes iconographiques afin de recevoir de l'agence une sélection pertinente en fonction de son sujet (déjà rédigé). Avec plus de 50.000 images en lignes (chiffre en croissance constante) et un back office important, nous sommes à même de répondre à toute sollicitation. Chaque journaliste peut obtenir des images basse définition afin de les coller à son papier; il propose ainsi un reportage clef en main. Selon l'usage final du papier (web, print, etc) nous communiquons un tarif qu'il suffit de rajouter au prix de la pige. Nous ne prenons pas de pourcentage sur la vente et le client final n'a affaire qu'à un seul interlocuteur.

2) Sur notre site, nous plaçons régulièrement des essais photographiques thématiques, sans texte. Ces essais sont disponibles à tout un chacun. Dans ce cas nous fournissons une trame image qu'il suffit de développer en fonction de la ligne éditoriale souhaitée par le journaliste.

3) Autre cas de figure proche de notre premier exemple, notre dynamique permet à un journaliste de dialoguer avec nous afin de faire une demande de visuels en fonction d'un sujet à venir, à créer. Dans ce cas, nous répondons par avance à son attente. Le journaliste sait alors s'il peut s'engager dans l'écriture de son article en ayant un support iconographique.

Quels sont vos projets pour l'année 2009?
Nous avons deux gros chantiers. Cette année voit notre développement à l'international avec des objectifs vers les USA, le Moyen-Orient, l'Asie, et bien évidement l'Europe. 2008 nous a permis de développer notre nouveau site bilingue. Ce gros travail a été finalisé en décembre. Et depuis janvier, nous sommes à la conquête de nouveaux marchés. Notre second chantier : le festival de Montier-en-Der, où nous serons présents avec une exposition en trois volets sur l'Afrique. Une logistique lourde, car plusieurs photographes africains sont invités afin de confronter leurs visions de l'Afrique avec celles de professionnels français, et celle d'amateurs.

Plus d'infos :

http://www.naturimages.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A voir sur Categorynet.com sur le même sujet :

Sur les forums : Journalistes pigistes dans les domaines ...
Sur les forums : Agences Photos
Dans les liens : banque de données de photographies
Voir aussi le forum consacré à la photographie et au photojournalisme

Mots-clés: Naturimages, Alexandre Cuomo