Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L'ACP, la nouvelle place de marché de la pige

Agence centrale de presseL'Agence Centrale de Presse a été lancée à grand renfort de marketing lors du festival VISA de Perpignan en 2009. Cette agence de presse propose un site de vente de contenu où les médias peuvent acheter des reportages et des articles dans un large catalogue de contenu et où les journalistes peuvent vendre leurs productions. L'ACP lance officiellement son site Internet ce mois de février 2010.

Lire la suite

L'agence de photos Naturimages se rapproche des journalistes

Naturimages propose depuis près de dix ans des illustrations et des photographies sur le thème de l'environnement. En 2009, cette agence française a décidé d'internationaliser son marché et de se rapprocher des journalistes. Rencontre avec un des créateurs de l'agence, Alexandre Cuomo.

Lire la suite

La caméra cachée ne fait pas consensus auprès des journalistes

La caméra cachée ne fait pas consensus auprès des journalistes Le FIGRA proposait avec la Scam (société civile des auteurs multimédia) un grand débat sur le thème « Les journalistes peuvent-ils filmer en caméra cachée ? »
Ce débat, animé par le journaliste Pierre Bouteiller, a connu un véritable succès tant auprès de la profession que du public. De nombreux journalistes ont assisté à la rencontre afin d'échanger leurs points de vue de professionnels et de nombreuses personnes sont venues donner leur opinion de téléspectateur. La rencontre, parfois vive, a réuni Laurent Richard, rédacteur en chef de l'émission Les Infiltrés (France 2) et sa productrice Guilaine Locquet de l'agence CAPA, ainsi que Patrick de Saint-Exupéry, rédacteur en chef du magazine XXI, Pascale Justice, journaliste à la rédaction nationale de France 3 et Géraldine Levasseur, journaliste de Zone Interdite (M6). Enfin deux représentants de la presse belge étaient également de la partie : Marc Bouvier, journaliste à l'émission Questions à la Une (RTBF) et Martine Simonis de l'AJP (principal syndicat des journalistes professionnels en Belgique).

Lire la suite

Le FIGRA étend sa portée jusqu'en Pologne

Camera ObscuraLe FIGRA n'est pas un festival franco-français. Non content de projeter des documentaires de tous les continents, le festival s'associe également à un festival polonais, Camera Obscura. Ce festival aura lieu à Bydgoszcz en courant octobre. Rencontre avec une des organisatrices, Danuta Milewska.

Lire la suite

Le FIGRA 2009 fait son bilan

FIGRA 2009Samedi 28 mars dernier s'est déroulée la cérémonie de clôture du FIGRA 2009. L'occasion de remettre les différents prix mais aussi de tirer un bilan sur la manifestation qui signait là sa 16ème édition. Le fait marquant est sans conteste une fréquentation croissante du festival dont le public a augmenté à hauteur de 23% par rapport à l'année précédente. Un chiffre qui reflète le constat qu'ont pu faire tous les spectateurs puisque les salles étaient souvent combles, au point de chercher des places disponibles et de rajouter des chaises quand cela était possible. 

Lire la suite

Le festival du documentaire, le FIGRA, ouvre ses portes jusque dimanche

altLe Festival International du Grand Reportage d'Actualité et du documentaire de société a ouvert ses portes mercredi au Touquet-Paris Plage. Jusqu'à dimanche après-midi, documentaires, rencontres avec les journalistes et débats se succéderont. Rencontre avec l'organisateur du festival, Georges Marque-Bouaret.

Lire la suite

Internet fait évoluer la télévision

Photo Maite Pouleur« La télévision nous informe-t-elle encore ? », tel était le thème du grand débat organisé samedi après-midi lors du Festival International du Grand Reportage d’Actualité et du Documentaire de Société (FIGRA). L’occasion pour différents protagonistes de l’information télévisuelle de répondre aux questions des téléspectateurs comme des professionnels tout en mettant en avant l’impact considérable d’Internet sur l’information à la télévision.

« Oui la télévision nous informe encore. Mais elle doit s’adapter ! » C’est la réponse ambigüe qui ressort du grand débat « La télévision nous informe-t-elle encore ? » organisé par la Société Civile des Auteurs Multimédias (SCAM) lors du FIGRA. 

Lire la suite

FIGRA : Une 15e édition réussie

Photo Maite PouleurSamedi soir se clôturait la 15e édition du Festival International du Grand Reportage d’Actualité et du Documentaire de Société (FIGRA). Une cérémonie très familiale dont Jean-Michel Carré et Daniel Grandclément sont les grands gagnants. Mais l’homme le plus heureux restait sans aucun doute Georges Marque-Bouaret, organisateur du festival. 

Standing ovation pour Daniel Grandclément ! Au moment où le réalisateur des « Martyrs du Golfe d’Aden » a reçu son prix des mains de Daniel Leconte, président du jury, la salle entière de l’Auditorium du Palais de l’Europe où se déroule le FIGRA, s’est levée pour féliciter le Grand Prix 2008.

Lire la suite

Coup de Pouce aux jeunes réalisateurs

Photo Maite PouleurPour son quinzième anniversaire, le Festival International du Grand Reportage d’Actualité et du Documentaire de Société (FIGRA) innove. Un prix « coup de pouce » était décerné aux jeunes réalisateurs venus défendre leur projet. Parmi eux, l’association « La Troisième Porte à Gauche » qui regroupe trois vidéastes bordelais était venu profiter du tremplin. Portrait.

Après un premier film, « Voyage en convoi : Bordeaux – Nouakchott », Adrien, Christophe et Romain sont venus présenter « Fan Nabara » devant un jury spécialement conçu pour l’occasion. Le tournage, prévu au Sénégal, s’attardera sur le delta de Saloum, réserve de la biosphère depuis 1981.

Lire la suite

Jean-Michel Carré : "Poutine, on en a encore pour 20 ans"

Photo : Maité PouleurGrand prix du jury 2005 pour « Koursk : un sous-marin en eaux troubles », Jean-Michel Carré défend son dernier documentaire lors de cette 15e édition du Festival International du Grand Reportage d'Actualité et du Documentaire de Société (FIGRA). Décortiquant la vie de Vladimir Poutine, « Le système Poutine » plonge dans l’univers obscur et stratégique de l’ancien président russe et son rêve d’une grande Russie.

« Poutine a grandit avec une conviction. Celle qu’un homme seul peut faire tout changer. » C’est par ces quelques mots que Jean-Michel Carré débute son documentaire sur l’ancien président russe, Vladimir Poutine. S’arrêtant sur ses années passées au sein du KGB et comme maire adjoint de la mairie de Saint-Pétersbourg, le réalisateur dresse le portrait d’un homme fortement imprégné de la culture des services secrets. Révolté par la passivité de Boris Elstine et le déclin constant de la Russie, Poutine a constamment mûri sa stratégie de redressement du système soviétique par l’économie de marché.

Lire la suite